Anna-Shvets

9 initiatives pour des dynamiques d’entreprises positives

Avec Microsoft
© Anna Shvets

Sous l’impulsion de la crise, les entreprises se réinventent pour un business qui fait sens : plus solidaire, engagé dans la cause en environnementale, mais également en trouvant de nouveaux leviers de croissance. Nous avons sélectionné pour vous quelques cas qui dessinent les horizons d’une entreprise performante et responsable tant sur le plan économique, social qu’environnemental.

©Pixabay

Des initiatives inclusives et solidaires

La crise du Covid-19 a révélé des élans de solidarité incroyables, et les entreprises, peu importe leur taille, ont su créer les alliances nécessaires pour relever ensemble les défis d’une économie au ralenti, et en profiter pour accélérer la diversité des profils. Revue de presse.

Lulu dans ma rue

« Il a fallu monter une nouvelle offre en 48 heures » , témoigne Charles-Edouard Vincent, le fondateur de Lulu dans ma rue, un réseau de conciergerie à Paris, où des micro entrepreneurs souvent éloignés de l'emploi rendent des services aux habitants d'un quartier : ménage, bricolage, aide à domicile…

Avec le confinement, la jeune pousse a dû cesser ses activités du jour au lendemain. À la demande de la Ville de Paris, elle s'est mise à proposer des services de livraison de courses et de médicaments aux plus vulnérables.  « On faisait face à des situations dramatiques, avec des personnes âgées qui ne mangeaient qu'une fois par jour parce qu'elles ne pouvaient plus sortir de chez elles » , explique l'entrepreneur. Le dispositif, financé par la Ville, est prévu jusqu'en septembre, mais la start-up sous statut d'entreprise solidaire n'exclut pas de le prolonger. 

©Lulu dans ma rue

Source : Les Échos Start

Oya Fleurs

La 9e édition des Etoiles du Commerce et de l’Artisanat de Bordeaux a récompensé des artisans et commerçants qui ont choisi l’initiative et l’action pour rebondir face à la crise sanitaire. Parmi les entreprises récompensées : Oya Fleurs. Sa fondatrice Caroline Soriano, fleuriste à Bordeaux, a ainsi reçu le prix de l’Agilité. Elle a développé en quelques jours la livraison à domicile et favorisé le travail avec les producteurs locaux qu’elle a trouvés et rencontrés afin d’organiser de nouveaux approvisionnements. 

Source : Sud Ouest

Carrefour

Le groupe Carrefour recrutera 15 000 jeunes en 2021, « en leur proposant soit des CDI, soit des contrats d'alternance pour les 300 métiers de nos magasins » , a annoncé son PDG, Alexandre Bompard, mardi 8 décembre sur RTL. Soit « 50% de plus que d'habitude » , a-t-il assuré. Il souhaite par ailleurs qu' « en faveur de l'égalité des chances » , 50% de ces nouveaux employés proviennent de quartiers défavorisés.

Source : France TV Info

Des initiatives pour un business responsable

Incontournable de la stratégie des entreprises, la responsabilité environnementale a également été accélérée par la crise du Covid-19.

©Arnaud Mesureur

2MX Organic

Le trio Niel-Zouari-Pigasse a fondé 2MX Organic. Cette entité spécialement créée dans le but d'acquérir des entreprises du secteur de la consommation durable et responsable a déjà levé 300 millions d’euros. Il s’agit tout simplement de la plus grosse introduction en Bourse de l'année à Paris. Signal très fort et positif.

Source : Les Échos

Renault

Le constructeur automobile a décidé de concentrer toutes ses activités liées au recyclage des véhicules et des pièces de rechange sur le site de Flins, dans les Yvelines. Baptisée ReFactory, l’ancienne usine qui produisait en masse des petites citadines se reconvertit à de nouveaux métiers tels que la conversion de véhicules thermiques vers d’autres énergies, le réemploi de batteries électriques, etc. Un pari qui doit permettre de pérenniser le site en France.

Berline Mégane ©Renault

Source : Novethic

Le Coq Vert de BPI France

Pour favoriser une émulation collective, dans le cadre d’un plan d’accompagnement de 250 millions d’euros pour les TPE et PME, Bpifrance a lancé en septembre dernier le label du Coq Vert.  « Il s’agit de fédérer un ensemble d’entrepreneurs qui ont déjà amorcé leur transition » , explique Emmanuel Schneider, en charge de la coordination du Plan climat pour Bpifrance.

Source : Ouest France

Des pivots pour surmonter l’épidémie

Face au ralentissement, voire la fermeture, de leurs activités, les entreprises trouvent de nouvelles voies pour continuer de se développer.

Accor

©Pixabay

À travers sa joint-venture avec le groupe de coworking français Wojo, Accor a ouvert des espaces de bureaux flexibles dans des hôtels en France et envisage désormais de faire venir cette activité en Espagne.

Les entreprises hôtelières trouvent ainsi dans le coworking une alternative pour céder la place aux espaces communs et générer de l’activité en l’absence de tourisme.

Source : Le Courrier

Jimmy Fairly

Pour pallier à la fermeture de ses points de vente, Jimmy Fairly propose les mêmes services que dans ses boutiques mais à domicile. La marque propose ainsi de prendre rendez-vous avec un de ses opticiens pour choisir, commander et recevoir ses nouvelles lunettes de vue sans avoir à se déplacer. Et pour assurer des déplacements à « 0 émission » Jimmy Fairly s’est associé à la marque de vélo électrique COWBOY.

Source : Jimmy Fairly

©Dana Tentis

Le Nautic de Paris 

« Aujourd'hui, avec l'annulation des grands salons de l'automne et de l'hiver qui pèsent pour 70% des commandes, nous devons nous adapter » Fabien Métayer, directeur général de la fédération des industries nautiques.

La fédération veut ainsi profiter de cette crise pour innover et se renouveler en créant le Virtual Nautic qui sera organisé le vendredi 12 et le samedi 13 mars 2021. Le plus grand salon virtuel jamais organisé en France avec près de 200 et plus de 30 000 visiteurs potentiels.

Source : France TV Info