Et demain, moins de solitude ?

L’isolement de nos aînés a été un sujet particulièrement sensible pendant cette période de confinement. Notamment en Ephad où les visites ont été interdites pour les protéger de possibles contaminations. Dans ce contexte, entreprises et particuliers ont tenté de maintenir les liens. 

Collines FM, une radio locale des Deux-Sèvres a lancé l’émission JustePourEux. L’enjeu ? Offrir aux personnes âgées des alentours des occasions d’écouter les messages de leurs proches. « On a vraiment eu de très beaux textes, des messages audio aussi qui nous été envoyés de Singapour, de Melbourne par des enfants et petits-enfants éparpillés partout dans le monde et qui en profitaient pour parler à leurs papis et mamies », raconte Jacqueline Pinon, à l’origine de l’initiative.

©Marisa Howenstine

Toujours pour les aînés, Orange avec l’agence La Chose ont su innover ! Comment ? Le fournisseur d’accès a tapé fort avec des spots publicitaires TV, diffusant des messages de proches à destination des seniors dépourvus de contact. « On pense très fort à vous, vous nous manquez beaucoup », ont par exemple vu Annette et Jean-Claude en Eure-et-Loire sur leur télévision de la part de leurs petits-enfants. Orange aurait reçu des milliers de vidéos ! Nul doute que nos aînés ont apprécié la démarche…

Les restrictions de visites ont également concerné les enfants hospitalisés. Comment faire pour maintenir des relations sociales indispensables dans leur cas ? Story Enjoy, une startup française née en 2016, a mobilisé des associations et des célébrités pour constituer « une malle à histoires universelle » numérique. Ainsi, des familles et des personnes du monde entier peuvent raconter à des enfants en hospitalisation longue durée  L’éléphant qui fumait de la trompe ou encore Turlu la Tortue. Et la startup permet même à l’enfant d’échanger avec le ou la conteuse pour créer des liens. La solidarité n’aura décidément jamais de frontières…

Et demain, de nouvelles proximités ?

Il fallait dire adieu aux discothèques, bars et concerts pendant le confinement ! De quoi mettre à mal nos habitudes entre amis. On a pu heureusement compter sur certaines innovations pour garder nos relations amicales (presque) intactes ! 

Probablement un peu jaloux du succès de TikTok, Facebook a lancé Collab, une plateforme de création musicale. Les créateurs ou les fans peuvent « créer, regarder, mixer et assortir des vidéos originales ». La particularité de l’application ? Elle permet aux utilisateurs de créer des vidéos à partir de plusieurs sources mais surtout à leurs amis de collaborer avec leur propre voix ou instrument de musique. Le confinement, un accélérateur de carrières musicales collaboratives ? L’avenir nous le dira…

©Anastasiya Gepp

Le Covid-19 a renforcé nos usages numériques et ça, Instagram, la petite sœur de Facebook le sait aussi ! D’ailleurs, la plateforme a lancé une fonction de co-watching. Ainsi, avec le service  » Stay at Home », il est désormais facile de partager avec sa meilleure copine ses contenus préférés via une une discussion vidéo. Et demain, le co-shopping ? Quoi, ça existe déjà ?! 

Et demain, le monde pour bureau ?

Comment ne pas se faire oublier des clients pendant le confinement ? Comment maintenir des ambiances de travail ? Ces défricheurs ont peut-être la solution…

La boutique est fermée jusqu’à nouvel ordre ? Qu’à cela ne tienne ! YouTube a lancé Video Builder. Le concept ? Il s’agit d’une courte vidéo allant de 6 à 16 secondes qui permet aux petites entreprises de rester en lien et d’informer leurs clients gratuitement. Et la firme a bien sûr pensé à tout : habillages, polices, couleurs, musiques. Désormais, impossible de ne pas avoir de nouvelles de Jeannette du pressing ou de Gérard qui propose un nouveau pain aux noix… Demain, on échangera tous par vidéo avec nos commerçants du quartier ?

Les blagues de votre collègue préféré et l’ambiance de votre bureau vous manquent ? On a quelque chose pour vous ! Oubliez Zoom ! Square ferait mieux ! L’idée ? La société de design Argodesign a pensé une fenêtre artificielle, créée à partir d’un écran LCD sur le mur à côté de votre bureau. Et c’est (presque) magique ! Lorsque l’on augmente l’ombre, vous pouvez voir un collègue, ou deux, travailler jute à côté de vous. Vous aurez la possibilité de leur parler, de les ignorer ou de lancer une réunion. Bref, tout comme un vrai bureau. Le fameux « Vincent, tu as pensé à relancer la compta ? », ne passera plus par mail demain mais directement à l’oral de son salon ! 

Et demain, parler au monde ?

La crise sanitaire a été l’occasion de révéler notre interdépendance et notre besoin de partages, d’échanges et de solidarités. Et qu’importe si nous sommes voisins ou séparés par des milliers de kilomètres. Le point de départ d’une nouvelle universalité ? Les pionniers et les outils, eux, sont là !

Singa, vous connaissez ? Il s’agit d’une association qui œuvre pour l’insertion des réfugiés. Singa lance AlloMondo, une plateforme de mise en relation par téléphone ou vidéo afin d’imaginer ensemble le monde de demain. Une fois sur la plateforme, vous êtes mis en relation avec une personne réfugiée vivant dans votre ville : libre à vous de lui échanger votre numéro de téléphone personnel pour garder le contact ! « Ce n’est pas parce que nos frontières sont fermées que les personnes vont arrêter de se déplacer. Aujourd’hui nous avons besoin de vous, que ce soit pour passer un coup de fil à un inconnu sur AlloMondo ou rencontrer des personnes sur notre plateforme Singa.io, ou tout simplement pour mobiliser votre entreprise et nous soutenir », explique Alice Barbe, la directrice de Singa. 

La Dictée pour Tous qui cartonne dans nos territoires pour réunir petits et grands autour d’une dictée se numérise ! Vous n’aurez plus d’excuses pour rater ce rendez-vous chaleureux et inter-générationnel puisque tous les samedis à 18 heures un texte de littérature française est lu en direct via la page Facebook de La Dictée pour Tous. Vous faites quoi samedi prochain ? C’est peut-être Gad ElMaleh ou Maïtena Biraben qui vous fera la dictée ! À vos cahiers numériques ou pas !

Saviez-vous que 26% des Français sont convaincus que nous sortirons de cette crise sanitaire plus forts ensemble ? Des Français que l’on peut retrouver sur viralopenspace.net ? Qu’est-ce que c’est ? Un espace ouvert à tous qui permet de créer des liens à travers le monde, de rechercher des mouvements citoyens, de s’entraider du global au local, de découvrir des réponses citoyennes aux défis écologiques, démocratiques et sociaux. Décentralisé, le réseau veut contribuer à un archipel citoyen planétaire. À crise mondiale, réponses mondiales ? Ils et elles veulent le croire !