Pour 95% des Français, la lutte contre la crise climatique est un enjeu majeur

On aurait pu croire que le sentiment d’urgence s’atténuerait après la crise sanitaire mais ce n’est pas le cas : il perdure toujours pour 74% des sondés. D’ailleurs, ils s’informent activement sur le sujet pour 40% d’entre eux , notamment dans les médias traditionnels et sur les sites d’associations environnementales. Mais se considèrent-ils bien informés pour autant ? 87% le sont concernant le tri des déchets, 71% sur les causes et conséquences du réchauffement climatique. En revanche, ils ne sont que 30% à répondre par l’affirmative pour ce qui concerne l’action publique.

©Anna Shvets

Un Français sur deux estime qu’il a le pouvoir de changer les choses

Parmi le top 3 des actions qui font la différence pour les Français : opérer le tri systématique des déchets pour 82%, favoriser la consommation de fruits et légumes locaux pour 82% et éviter les produits en provenance de pays lointains pour 80%. Des comportements bien ancrés depuis un an. Toutefois, prendre les transports en commun (26%), limiter sa consommation de viande (23%) et les achats en ligne (22%) restent des gestes difficiles à changer.

70% des Français jugent l’État incapable d’agir contre la pollution des océans

L’État est d’ailleurs froidement jugé au sujet de sa gouvernance climatique : 70% doutent de sa capacité à lutter contre l’utilisation de produits chimiques dans l’agriculture, 61% contre la pollution de l’air ou 58% sur le sujet de la préservation des ressources d’eau douce. Toutefois, 49% des Français considèrent favorablement l’action publique en matière de déchets et de recyclage.

©Naja Bertolt Jensen

16% des sondés ont engagé des travaux d’isolation

La crise a donné envie aux Français d’améliorer leur habitat. Ils sont d’ailleurs 13% à avoir changé de contrat d’énergie pour se tourner vers un fournisseur plus « vert », un point de moins pour les utilisateurs de gaz (12%) et 3% ont installé des panneaux solaires à domicile.

62% estiment que nous devons en faire plus pour lutter contre le changement climatique

Les Français sont prêts à prendre leur part, mais ils attendent aussi une implication renforcée de tous les acteurs dans la transformation écologique. Pour 52% des interrogés, le gouvernement devrait accentuer ses efforts, suivi des entreprises (17%), des citoyens (16%), des acteurs publics locaux (8%), des banques (5%) et des associations (2%).

©Markus Spiske

93% pensent que la technologie peut aider dans cette transformation

Main dans la main, innovation et technologies peuvent aider à renverser la table pour une écrasante majorité de Français : 93% pensent qu’elles joueront un rôle important. 42% pensent même que la transformation écologique ne se fera pas sans. Le cloud n’aura jamais aussi bien porté son nom…

<< Revoir L’Émission : « Face au défi climatique, notre ambition est de réconcilier geste citoyen et enjeux industriels »

Consulter le sommaire du dossier Transformation Écologique >>