2,5 millions de nouveaux clients pour le online

Le e-commerce a progressé de façon spectaculaire. La peur du contact physique induite par la pandémie a stimulé les achats dématérialisés qui gagnent 1,2 point de part de marché sur les ventes de produits de grande consommation. Un bond en avant historique qui se traduit par une hausse de 50% du trafic. 

7% de primo-consommateurs pour le drive

Cette poussée sans précédent du online a largement profité au drive. Depuis le début de la pandémie, 7% des consommateurs français déclarent avoir découvert ce mode d’achat et 30% de ceux qui l’ont essayé prévoient d’y retourner, soit un gain de 2% de nouveaux clients. Le drive s’installe un peu plus dans les habitudes de consommation. 

79% des consommateurs souhaitent acheter des produits locaux aussi souvent que possible

Les produits locaux sont les grands gagnants de la crise. Ils ont été plébiscités par les distributeurs pour pallier au manque d’importations, mais également par les consommateurs qui les perçoivent comme des produits authentiques. Par ailleurs, 42% de ces derniers souhaitent que les enseignes rapatrient leur production et leurs usines en France. Le « Made in local » a le vent en poupe. 

©Foodism360

26% d’augmentation sur les ventes du bio 

Face à la pandémie, les consommateurs ont plébiscité le naturel et le sain et se sont donc logiquement tournés vers les produits labellisés bio. Un segment de marché qui accentue, grâce à la crise, encore un peu plus sa progression avec 26% de nouveaux clients. Dans le même mouvement, les achats de produits équitables ont progressé de 40%. 

+ 0,3 point de part de marché pour les enseignes de proximité

Malgré une plus grande promiscuité entre les consommateurs, et donc une plus grande difficulté à appliquer la distanciation sociale, les petites surfaces de vente poursuivent inexorablement leur croissance. À l’autre bout du spectre, la fréquentation des hypermarchés ne cesse de baisser, avec une perte de 2,3 points de part de marché. Un véritable plébiscite pour le commerce de proximité

22% des Français déclarent connaître les initiatives prises par les enseignes pour lutter contre la pandémie

En période de crise, la solidarité des distributeurs est une attente forte des consommateurs. À tel point que 87% d’entre eux s’accordent à dire que les mesures prises par la grande distribution pour leur venir en aide sont une bonne chose. 

©United Nations

L’ensemble de ces chiffres ont été fourni par notre partenaire Kantar.