chiffre 6 en vert avec véhicules électriques

6 chiffres qui font bouger les mobilités d'aujourd'hui

Un dossier parrainé par Transdev

Multi-modalité, dépendance à la voiture, impact de la pandémie, transports et styles de vie... Parce que 6 chiffres-clés valent mieux qu'un long discours, on creuse le sillon des mobilités modernes avec le Data-Data.

Avec les insights de notre partenaire Kantar

31 % des Français sont plus actifs depuis la pandémie

La pandémie a transformé les habitudes de mobilité des Français. En avril 2022, 31 % des Français déclaraient marcher plus qu’avant la pandémie pour leurs déplacements du quotidien (travail, études, courses, loisirs). Et cette tendance est vraie pour l’ensemble des générations : 41 % pour la génération Z, 35 % pour la génération Y et 27 % pour leurs aînés.

© Rich Smith

9 foyers sur 10 possèdent une voiture

Si 21 % des Français déclarent utiliser leur voiture moins qu’avant la pandémie, celle-ci reste le mode de transport le plus utilisé en France. 9 foyers sur 10 possèdent une voiture et celle-ci a une part modale de 44 % pour les trajets domicile / travail-étude (versus 27 % pour les transports en commun)

61 % des Français ruraux n'envisagent pas de renoncer à la voiture

44 % des conducteurs de voiture n’envisagent pas aujourd’hui d’adopter un autre mode de transport, même dans un contexte de hausse significative des carburants. Ce chiffre monte à 50 % dans les agglomérations de moins de 100 000 habitants et à 61 % dans les communes rurales où les alternatives à la voiture sont rares voire inexistantes.

©Sandy Ravaloniaina

2,9 façons de bouger pour les Z...

La génération Z est la première génération véritablement multimodale. Les jeunes utilisent en moyenne 2,9 modes pour leurs déplacements du quotidien contre 2,2 modes pour leurs aînés. La génération Z utilise également deux fois plus d’applications / de services de mobilité que ses aînés.

... qui covoiturent à 22 %

Les jeunes sont ouverts à tous les modes et adaptent leur stratégie de mobilité en fonction de l’occasion et du moment. Et la pandémie a accéléré cette tendance avec des jeunes qui ont augmenté ou commencé à utiliser plus que leurs aînés des modes alternatifs tels que le covoiturage (22 %), la trottinette électrique (19 %), la location de voiture ou autopartage (14 %) et le vélo électrique (13 %).

10 % des Français aimeraient pouvoir se reposer ou même dormir pendant leur trajet en transport en commun

Les transports en commun présentent de vrais bénéfices pour leurs utilisateurs fans : rapidité, praticité, économie et impact environnemental positif. 42 % des utilisateurs de transports en commun attendent de leur trajet qu’il puisse leur procurer un moment de bien-être / repos ; c’est-à-dire pouvoir lire, travailler ou se distraire pendant le trajet (23 %) ; se reposer / dormir (10 %) ne pas être fatigué par le trajet (19 %).