22 milliards d’euros

C’est la perte de chiffre d’affaires attendue pour 2020 pour les secteurs culturels, telle qu’estimée par le ministère de la Culture dans un premier chiffrage. À savoir : en France, 1,3 million d’individus vivent, directement ou indirectement, des industries culturelles et créatives – dont la contribution au PIB pèse 1,9 fois plus lourd que celle de l’industrie automobile, selon le cabinet EY.

85% des internautes ont consommé des biens culturels dématérialisés

©Michela Simoncini

Entre réseaux digitaux, e-book, visites guidées de musées et plateformes de vidéo à la demande, les Français ont eu un appétit pour la culture gargantuesque pendant le confinement. L’art et la culture, bons pour la santé mentale ?

30% des Français souhaitent retrouver rapidement les cinémas

Au mois de mai, ce chiffre s’élevait à 22%. Il évolue parallèlement à l’envie de retrouver les musées et expositions, qui concerne aujourd’hui 15% des Français. Toutefois, la peur du Covid-19 se fait toujours ressentir : 39% des Français ne sont pas à l’aise à l’idée de revenir au cinéma dans les six mois à venir.

©Free Photos

1,1 million de billets de cinéma vendus en une semaine

Entre le 22 et le 30 juin, 90% du parc cinéma était ouvert sur un total de 6000 écrans, alors que Médiamétrie annonçait 18,7 millions de Français faisant part de leur envie de retrouver les salles obscures…

59% repoussent leur participation à un évènement public à plus de six mois

Ils ne sont que 14% à être à l’aise pour participer, mais pourraient être 30% d’ici trois mois. Les plus demandeurs sont les 18 – 24 ans qui souhaitent plus de fun, de liberté, de fêtes, de festivals et de concerts.

©Brian Omura

41% des 18 – 24 ans déclarent que le cinéma et le théâtre leur manquent

Soit 11% au-dessus de la moyenne nationale. 22% citent également les musées et expositions contre 15% pour le reste de l’Hexagone. Toutefois, ils restent 12% à ne pas être à l’aise pour participer à nouveau à un évènement public.

L’ensemble de ces chiffres ont été fournis par notre partenaire Kantar.