Condition sine qua non pour un monde durable et résilient, la transition énergétique est l’un des plus grands défis de l’époque. Et depuis la pandémie, elle n’est plus seulement un objectif, mais aussi un levier de sortie de crise. Pour le dire autrement, la relance sera verte ou ne sera pas, on le sait désormais (et on s’en félicite).

Ainsi, un tiers du plan de relance de la France annoncé début septembre par le Premier ministre, soit environ 30 milliards d’euros, sera fléché vers des objectifs écologiques et climatiques, notamment dans les secteurs des transports, de l’énergie et de la rénovation énergétique des bâtiments.

Alors dans ce contexte inédit, est-il possible de (vraiment) changer de modèle et accélérer en faveur des énergies renouvelables ? Comment décarboner nos industries et nos modes de vie ? En quoi les nouvelles technologies peuvent-elles nous y aider ? Quel rôle jouera l’intelligence collective entre parties prenantes – Etats, collectivités, fournisseurs d’énergie, entreprises, citoyens – pour relever ce challenge ?

Au cours des deux prochaines semaines, nous investiguerons ces questions avec de nombreux contributeurs engagés sur le sujet : chercheur.e.s, ingénieur.e.s, dirigeant.e.s, entrepreneur.e.s du changement…

Et mardi 13 octobre, à 12 heures, nous recevrons dans Et Demain Notre ADN L’Emission Adeline Duterque, directrice du Centre de recherche Engie Crigen Lab – avec la participation de Laurence Lelièvre, Senior Client Advisor, Kantar Insights France pour une chronique Insights spéciale Énergie. Rejoignez la conversation, inscription ici !

Et Demain Notre ADN et Engie investiguent le futur de l’énergie.


A suivre : Le Covid-19 catalysera-t-il la transition zéro-carbone ? >>